Le bijou contemporain kesako?

Avant de commencer je tiens à préciser que je vais donner ici une vision un peu personnelle du bijou contemporain, certains ne verront pas les choses du même oeil que moi.

Je vais en parler de la manière dont je le perçois de part ma formation et mon avis car je pense que le bijou contemporain à pris différentes formes au cours des 10 dernières années.

C’est vrai que pour le grand public, quand on dit bijou, (ou bijou contemporain), on pense à tout ce qui vient orner le corps (ou un vêtement )pour parfaire une tenue, un style.

Alors oui un bijou c’est ça mais il peut être tout autre chose. Dans ma formation j’avais un cours que j’adorais, qui était l’histoire du bijou, et dans ce cours, j’ai compris que le bijou est bien plus qu’un accessoire, et quand tu vas lire la suite, tu vas te rendre compte que je ce que je vais dire, dans ton inconscient tu le sais!

Le bijou est symbole de rêve, on lui donne parfois des vertus grâce aux pierres, il est symbole de souvenirs, de transmissions, un reflet intime de soi, un indicateur social (l’alliance, les rappeurs) , on peut lui prêter même une dimension magique (eh oui les amulettes!), il peut être simplement décoratif, le bijou contemporain quant à lui apporte définitivement une dimension artistique, qui engage la personnalité d’un créateur et/ou une réelle démarche, tout comme n’importe qu’elle oeuvre artistique.

Il se veut innovant, dans le matériau, dans sa portabilité, dans sa réalisation, parfois il questionne, il ne vise pas à être « beau » (bien que la beauté soit très subjective je veux dire par là que ce n’est pas son rôle principal contrairement à l’idée du bijou que l’on se fait), le but n’est pas de faire un bijou mais de savoir comment on peut questionner le bijou en lui même, ou questionner à travers lui.

L’article qui suit dans lequel je te parlerai de mon diplôme, te donnera une vision concrète de ce que je te dis là.

Avec le bijou contemporain très souvent rien n’est choisi au hasard, le fait que ce soit une broche et non une bague par ex, le matériaux utilisé, parfois sa taille, tout peut (et doit) être justifiable.

Un créateur pourra bosser des années sur un sujet s’il le veut avant de dévoiler son travail dans une galerie de bijou contemporain, ou une exposition.

Cependant, il ne faut pas le confondre avec le bijou d’artiste, le bijou d’artiste est le plus souvent la reproduction miniature d’une oeuvre, qu’un sculpteur, peintre ou autre à sous traité à un artisan (cf les fabuleux bijoux de Dali par exemple, je suis totalement fan! )

Le bijou contemporain, vise à être exposé, parfois vendu mais soyons réaliste peu achète de l’art et encore moins du bijou contemporain considéré souvent comme trop farfelu. J’ai eu du mal à trouver mon style, ma patte, lorsque je me suis lancée avec ma marque, car sortir du processus de faire du contemporain pour fabriquer des bijoux plus “portable” au quotidien, à été compliqué car je ne voulais pas non plus faire dans le tout venant,l’éternel cercle en boucle d’oreilles qu’on a vu et revu, puis je voulais faire des pièces uniques, car je me dis que je ne peux pas être la seule à en avoir marre d’avoir les même fringues, les même accessoires que tout le monde, je pense avoir reussi à me trouver dans les bijoux que je fabrique, on discutera de ça un peu plus tard.

Malheureusement le bijou contemporain est assez méconnu du grand public, il existe des galeries et il y a des expositions mais je trouves qu’en France, la joaillerie, comme beaucoup d’autres domaines, à un savoir faire tellement encré et une réputation tellement grande que le contemporain à dû mal à trouver sa place, (je trouves).

Pour finir sur le sujet du bijou contemporain je t’invites à visiter le blog de Marianne Gressier http://bijoucontemporain.unblog.fr/ un magnifique blog avec des artistes du monde entier, et moi je te dis à bientôt pour un nouvel article.

Pin It on Pinterest